Espaces

La SIP est une ancienne friche industrielle au centre-ville, abandonnée en 1989. Dans l’attente de la réalisation d’un projet immobilier, des espaces ont été mis à disposition d’artistes et d’artisans avec des baux renouvelables chaque année. Ils ont aménagé leurs ateliers dans d'anciens ateliers mécaniques, des salles de machines ou des bureaux administratifs, les espaces variant avec la fonction qu'ils avaient avant le démantèlement de la Société genevoise d'instruments de physique (SIP). Le GUS a ainsi contribué à la conservation des bâtiments dont l'état était déjà vétuste. En 2004 l'association a présenté un projet, afin de maintenir ces ateliers, dans les bâtiments G/H. Après moult péripéties, le GUS a obtenu un contrat de bail associatif de la CPEG (anciennement CIA) pour les 1805 m2 répartis sur le 1er et le 2e étage du bâtiment G, mais perd le 3e étage. Au bout de 3 ans et demi de chantier, le bâtiment renommé G, mis aux normes et surélevé de 2 étages, accueille le GUS dans sa version 2.0 fin 2015.

1er étage

01-GUS-SIP-plans-websignage-A03-RGBraster300pxgrid_GUS-SIP-websignage-1er

2e étage inférieur

02-GUS-SIP-plans-websignage-A03-RGBraster300pxgrid_GUS-SIP-websignage-2i

2e étage

03-GUS-SIP-plans-websignage-A03-RGBraster300pxgrid_GUS-SIP-websignage-2e

2e étage supérieur

04-GUS-SIP-plans-websignage-A03-RGBraster300pxgrid_GUS-SIP-websignage-2s

3e (l'étage perdu)